Actualités grippe A H7N9

Arrivée de la grippe A H7N9

Depuis le 31 mars 2013, les autorités sanitaires chinoises constate l'apparition de plusieurs dizaines de cas de grippe aviaire de type A H7N9 (cas humains), dont plusieurs décès.
Il s’agit des premiers cas de transmission à l’homme de cette souche de virus.

Plusieurs cas ont été annoncés dans les provinces du Zhejiang, du Jiangsu, de l’Anhui, du Henan, du Fujian, du Shandong ainsi que dans les deux villes de Shanghai et Pékin. La majorité des cas reste concentrée sur Shanghai et les provinces voisines.

Pour le moment, aucune transmission inter-humaine n’a été décelée, même chez les proches des personnes malades.

Des investigations sont toujours en cours par les autorités chinoises. Les mesures de surveillance des populations d’oiseaux et des cas humains de grippe ont été renforcées. Les autorités communiquent régulièrement les résultats en liaison avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

D’autre part, plusieurs mesures communes de renforcement de la surveillance et de fermeture de marchés ont été prises par les provinces et les villes touchées par le virus. Le ministère de l’Agriculture a mis en place un plan de surveillance du virus H7N9 chez les animaux, rendu public le 7 avril.
Source : consulfrance pekin
6 juin 2013

Bonnes pratiques contre la grippe H7N9

La grippe aviaire A H7N9 est une maladie virale animale (volailles, porcs) rarement transmissible de l’animal à l’homme. Ses symptômes sont ceux d’une grippe "classique" tels que la fièvre, la toux, des douleurs musculaires, la fatigue... Voici quelques mesures d’hygiène à appliquer pour limiter les risques de transmission : En cas de forte fièvre et de difficultés respiratoires, il convient de consulter un médecin sans délai.
Source : sante.gouv
3 mai 2013
Site créé par Elodie Rechichi - Alltex - Tous droits réservés
Mentions légales